Cadrasie encourage l’éco-tourisme et voudrait sensibiliser les riziculteurs de Tadarchaung à la culture biologique

eco-tourism

Since 1990 eco-tourism is growing fastly around the world (the number of eco-tourists is increasing from 20 to 34% every year). But what is eco-tourism ? It is a special behaviour adopted by tourists while travelling. Eco-travellers are more respectful to the environment and support the wealth of the local population by consuming local products (and not multinational products), by staying in local guest-houses or hostels to stimulate the local economy.

Depuis 1990 l’éco-tourisme s’est fortement développé  partout dans le monde (le nombre d’éco-touristes augmente tous les ans de 20 à 30%). Mais qu’est-ce-que l’éco-tourisme ? C’est un comportement différent adopté par les touristes quand ils voyagent. Ils sont plus respectueux de l’environnement et favorisent le bien être des populations locales, en achetant des produits locaux (et non des produits importés) et en résidant dans des maisons d’hôtes ou des auberges afin de stimuler l’économie locale.

Eco-tourists like to eat organic food and are ready to pay more for products of good quality, provided by organic farming.

Les éco-touristes apprécient la nourriture biologique et sont prêts à payer plus cher pour des produits de qualité, provenant de l’agriculture biologique.

organic farming organic food

What is organic farming ? It is a way to cultivate without using chemical products (imported from China and Thailand). The goal is to use the environment as a production factor while maintaining its capacity for renewal. It is not directly profitable economically speaking, but after a few years, it is far more effective than industrial farming. Rice-ducking for example, is a way to avoid the use of insecticides. Instead, the ducks will eat the insects and provide an organic fertilizer.

Qu’est-ce-que l’agriculture biologique ? C’est une façon de cultiver sans utiliser de produits chimiques (importés de Chine ou de Thaïlande) . Le but de cette méthode est d’utiliser la nature comme facteur de production en maintenant sa capacité de renouvellement. Ce n’est pas immédiatement profitable économiquement parlant, mais après quelques années, cette technique est beaucoup plus efficace que l’agriculture conventionnelle. Le « rice-ducking » par exemple permet d’éviter l’utilisation d’insecticides. Cette alternative présentent deux intérêts majeurs: les canards mangent les insectes et fournissent un fertilisant naturel. Les éco-systèmes sont alors préservés.