Compte rendu de l’Assemblée Générale de Cadrasie du 3 mars 2018

Introduction:

AG s’est tenue à 10h au siège de l’association 25bis, rue de la Barre Lille.

Etaient présents: la Présidente, le trésorier et les membres du conseil d’administration, sauf Barbara, secrétaire du bureau, retenue à Paris par son travail.

Khin San, actuellement en Birmanie, était donc absente aussi.

Yating, la prochaine stagiaire chinoise, étudiante à Lille3 (Langue étrangère appliquée- Master1 Relation interculturelle et coopération internationale) était heureuse de faire connaissance avec les adhérents de Cadrasie. Son stage est prévu de fin mars à début juillet de 2018.

Trois amis belges de l’association Mingalaba(oeuvrant aussi dans le Delta) n’ont malheureusement pas pu venir à cause des intempéries. Bruno, notre nouvel adhérent et qui a séjourné 5 jours à Thayarchang en février, s’est excusé de ne pas venir.

D’autres adhérents étaient excusés pour cause de maladie, ce qui explique que nous étions moins d’une vingtaine sur la trentaine de personnes attendues.

Raymonde, notre fidèle amie / adhérente, qui connaît bien le village était venue de Paris.

La présidente introduit l’AG en indiquant que 2018 marquera la dixième année de coopération avec les villages de Tadarchang et Thayarchang.

Et Cadrasie a 16 ans d’existence.

 

Rapport moral:

  • En France:

Bin a fait un stage de deux mois à Cadrasie. Elle a accompagné Marie-Céline dans différentes réunions:

– Visite à l’école Sophie Germain pour montrer aux écoliers lillois les photos des jeunes birmans recevant leur cahiers d’amitié et la valise pleine de matériel offert par leur école.

– Formation à la communication (à la MDA de Roubaix)

– Réunions avec: Lianes Coopération-Fondation de Lille- Mairie de Lille (Comité de pilotage du festival des solidarités), finalement, nous décidons de ne pas organiser d’évènement particulier cette année

– Forum sur la mobilité des jeunes (à la MEL)

– Forum à l’Université Lille1, sur le partenariat associations / entreprises

– Participation à deux braderies: début juin vieux Lille – septembre la grande braderie au 25 Bis ( la recette totale = environ 500 euros )

– Préparation de la réunion des adhérents qui a eu lieu le 17 juin sur le tourisme durable

– Recherche documentaire sur le tourisme durable et aussi sur l’écoagrologie

– Mise à jour du site, compte rendus des missions et réunions et résumés d’articles, vu le film documentaire 《En quête de sens

– Raymonde a assisté à une projection débat à Info-Birmanie

 

  • En Birmanie:

– Entre janvier 2017 et janvier 2018, 28 personnes sont allées dans le Delta: six déplacements vers Thayarchang, sans compter Bruno qui y est allé en février ( lire son témoignage sur le site)

– En février 2017, visite à la petite école de Thayarchang pour l’échange des cahiers d’amitié réalisés par les lillois et celui des écoliers birmans; du matériel scolaire leur a été offert.

La Community house, dont les murs avaient été montés en mai 2016, s’est achevée en mai 2017. Il restait à faire tout l’aménagement intérieur, cela se fera au fur et à mesure des missions vers le Delta.

– Les premiers visiteurs ( tous les quatre adhérents de Cadrasie ) ont passé deux nuits dans le nouvel abri. Avec Florent, ils avaient fait les premiers achats indispensables ( voir compte rendu de mission de novembre 2017 sur le site ).

– En janvier, visite au lycée Tadarchang, pour déposer des livres, et donner des informations sur les formations professionnelles pour les jeunes.

– Lors de chaque mission, Florent discute avec U Hla Khaing pour déterminer les besoins prioritaires: pompe, tuyau reliant au bassin de réserve d’eau de pluies, création du chemin, panneau et lampes solaires, un agrandissement du bassin est prévu ( voir compte rendu de mission )

 

Bilan financier 2017:

(présenté par Bernard Molle)

– Les recettes:

  1. Les cotisations des membres (une quarantaine de cotisants = 800euros)
  2. Produits des 2 braderies =500 euros
  3. Les dons de particuliers représentent 11 550 euros. Cette année, il y a eu peu de donateurs, mais par contre, on a reçu 9 000 euros d’un seul particulier.
  4. Solde qui reste disponible: 12 000 euros en France, et 13 000 euros à Rangoon.

 

– Les dépenses:

  1. L’indemnisation des stagiaires 160 euros.
  2. Transfert en Birmanie 7 000 euros
  3. Frais de transport lors des missions
  4. Achats pour l’aménagement de la maison et remise de fonds pour continuer la construction ( voir détail sur demande )

 

Les perspectives de 2018 à 2021:

– Terminer l’abri ( pilier central de consolidation – massala sur le sol qui est en ciment brut, installer des goutières pour récupérer l’eau de pluie)

– Relier la pompe au bassin par un tuyau enterré au long du chemin

– Creuser et agrandir le bassin, sinon, il ne reste plus d’eau en mars et avril pendant la saison sèche. ( Florent prévoit le nombre de jours de travail et nombre d’hommes nécessaires, il achète le matériel nécessaire au creusement )

– Créer un chemin “ en dur”, sinon, il est impratiquable dès le début de la mousson

– Discussion sur l’utilité de poser une clôture en bambou autour de la parcelle et de réaliser quelques cultures maraichères et plantations d’arbres

– Continuer à réfléchir sur la formation des jeunes qui quittent le lycée

– L’objectif de la construction de la maison communautaire est qu’elle devienne le lieu d’activités et de réunions des habitants, et qu’ils se l’approprient et en prennent soin. Elle ne doit pas servir que pour l’hébergement des visiteurs: l’idée d’entretenir un potager en commun, d’y recevoir les enfants pour un cours d’anglais et pour jouer…

– Une réunion est prévue fin juin pour soulever ces questions lors de la venue de Florent

– La présidente entame sa sixième année et voudrait bien être relayée dans ses fonctions

– Cadrasie se félicite de pouvoir compter sur le dynamisme et les nombreuses compétences de Florent, son représentant permanent à Rangoon.